livre : Acide sulfurique, Amélie Nothomb

Publié le 20 Octobre 2020

Doit-on encore présenter celle qui chaque année, sort un livre qui devient immédiatement un best-sellers avec une régularité déconcertante, et qui, telle une véritable star, a ses nombreux fans et ses (tout aussi nombreux ?) détracteurs ?

Cette année, Amélie Nothomb a décidé de frappé fort, et a –enfin- pris un risque, sortant un peu des chantiers battus qu’elle avait déjà foulé à de nombreuses reprises, menaçant de lasser. Là, elle aborde toujours ses thèmes de prédilection, à savoir la fascination face à la beauté, en mettant en avant, comme à chaque fois, deux personnages. Mais le contexte est tout autre : en effet, cette histoire d’amour se retrouve au cœur d’une nouvelle émission de télé-réalité, qui comme son nom l’indique, se déroule dans des « camps de concentration » reconstitués.

Ce roman pose donc une question d’ordre morale : a-t-on le droit de romancer la Shoah ? Peut-on délibérément poser les bases d’un roman sur un contexte historique effroyable ? Certains diront oui, d’autres non, et chacun a ses arguments. Amélie Nothomb dénonce ici les ravages de la télé-réalité sur la société, l’impact des médias dans le mode de pensée des individus et le rôle –de moins en moins- défini de la politique dans l’établissement des valeurs morales. Quoiqu’on en pense, c’est un roman fort –à tous les sens du terme-, qui tel un acide, nous attaque dès qu’on a mis les pieds dedans.

acide sulfurique Amélie Nothomb Albin Michel 15.90€ 193

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article